By Michel Guilovogui Kalapili

Depuis décembre 2014, Rachel et Gnouma ont ét une paire spéciale. Ils ont commencé à servir comme pionniers de la Mission mondiale dans la ville de Conakry en Guinée. Les gens les appellent des évangélistes.

 Ils passent leurs journées à sympathiser avec la communauté et à rendre visite à des familles. Leur plus grand défi est le milieu musulman de la majorité de la population ; 88 % de la population est musulmane en Guinée. Des prières d’intercession et le jeûne se sont avérés essentiels pour créer des intérêts chez la population pour commencer des études bibliques. Plusieurs fois, ces groupes d’études doivent se rencontrer dans des lieux secrets. La plupart des convertis témoignent qu’ils ont été convaincus par des réponses à leurs prières et à travers des rêves qu’ils ont eus.

Une mère attentionnée

 Il y a deux ans, nos deux évangélistes ont essayé departager le livre, Le Grand Espoir , avec une musulmane, Salma, *, mais elle l’a refusé. Après quelque temps, son fils est tombé gravement malade et a été hospitalisé. Alors que son état s’aggravait, Salma a appelé les évangélistes pour demander une prière. Dieu a répondu, et le garçon a été guéri. La mère a commencé à venir à l’église pour étudier la Bible, malgré l’opposition de son mari.

 La mère a été battue plusieurs fois, parfois en public. Une fois la mission adventiste a dû l’amener à l’hôpital pour des soins.Souvent, à cause de sa nouvelle foi, elle était privée de nourriture. La dernière fois où elle a été brutalisée, est lorsqu’elle a assisté à la réunion de prière du soir « Dieu d’abord » dirigé par les ministères de la gestion chrétienne de la vie en janvier 2019. Le jour suivant, un vendredi, Salma, comme d’habitude et malgré les coups est venue nettoyer l’église Centrale Adventiste de Conakry et pour prier, alors que la majorité de la communauté convergeait à la Mosquée. Le sabbat matin, elle était fidèlement à l’église.

Les soeurs jumelles

 Après le divorce de leurs parents, Rachida et Shaheen, des soeurs jumelles, étaient restées avec leur père musulman. Elles mêmes étaient des musulmanes pratiquantes. Alors qu’elles rendaient visite à leur mère durant les vacances, elles ont rencontré nos deux pionniers de la Mission mondiale, Rachel et Gnouma.

 Au début, les jumelles étaient catégoriques au sujet du prophète Mahomet comme étant le dernier prophète et étaient fortement en désaccord avec l’idée que Jésus pouvait être le Fils de Dieu. Après beaucoup de prières et plusieurs études bibliques avec les pionniers de la Mission mondiale, les filles ont adopté la foi chrétienne et ont choisi d’être baptisées à une année d’intervalle. Cette décision n’était pas sans répercussion.

 Quand leur père a constaté qu’elles n’effectuaient plus les prières islamiques, il s’est mis à les questionner. Au début, elles avaient peur de révéler leur nouvelle foi. Le père a amené un professeur de l’Islam pour leur enseigner le Coran. Un jour, le père les a vues étudier la Bible, et ceci a confirmé ses craintes. Elles ont été sévèrement battues. Le père a lancé leurs affaires personnelles hors de la maison et les a reniées. Avec le soutien de leur mère et des pionniers de la Mission mondiale, les soeurs jumelles sont maintenant des membres actifs de la Jeunesse adventiste et chantent joyeusement dans la chorale de l’église.

 La moisson est mûre, et des vies se transforment quotidiennement à Conakry en Guinée et ailleurs. Par la grâce de Dieu, l’église en Guinée a augmenté de plus de 10 % l’an dernier. Alors que nous soutenons les pionniers de la Mission mondiale et autres missionnaires à travers nos offrandes, la mission de Dieu s’étend dans des localités « inaccessibles ». Le travail des pionniers de la Mission mondiale porte beaucoup de fruits dans la Division de l’Afrique du Centre et de l’Ouest. Comme la plupart de nos pays sont à dominance musulmane, la principale stratégie est une évangélisation d’amitié à travers des visites porte-à-porte. Nos pionniers essaient d’habitude de montrer le Christ d’abord par de bonnes actions avant d’ouvrir la voie aux études bibliques. Les programmes de santé sont aussi communément employés pour se connecter à la communauté. Zakari Kassoule, WAD, Directeur de la Mission Adventiste, Division Afrique Centrale et Occidentale.

Michel Guilovogui Kalapili

Michel Guilovogui Kalapili

Michel Guilovogui Kalapili est le secrétaire-trésorier de la Région de Guinée, Église Adventiste du Septième Jour, Kaporo Rail, Guinée.